c'est le cas de le dire

(c'est (bien) le cas de le dire)
1) воистину так, верно сказано

- Oh! mon Dieu! mon Dieu! murmura le bon Pierotte, il me semble que ... C'est bien le cas de le dire ... Il me semble que je la vois. (A. Daudet, Le Petit Chose.) — - О, господи, боже мой! - прошептал Пьерот. - Мне кажется, что ... Вот уж, правда, можно сказать ... Мне кажется, что я вижу ее.

Avec votre permission, monsieur Daniel, il faut que je vous embrasse ... C'est bien le cas de le dire ... je vais croire embrasser Mademoiselle. (A. Daudet, Le Petit Chose.) — - С вашего позволения, господин Даниэль, я должен вас обнять ... Вот уж, правда, можно сказать! Я буду думать, что обнимаю мадемуазель ...

J'ai fait comme cela la situation de plusieurs petites amies à moi, qui m'en savent gré, je t'assure ... Lorsque je les revois à l'étranger elles me reçoivent à bras ouverts, c'est le cas de le dire ... (M. Prévost, Poupette.) — Я так обеспечил несколько своих подружек, что они мне за это преблагодарны, уверяю тебя ... Когда приходится встречать их на чужбине, они принимают меня буквально с распростертыми объятиями ...

Un mois plus tard, il s'était rapproché davantage, puisque sa troisième carte, une vue de port, cette fois, était datée de Port-Saïd. - Je ne t'oublie pas, va! Sous peine de mort, mon vieux. C'est le cas de le dire, pas vrai? Ton sacré Jules. (G. Simenon, Sous peine de mort, La pipe de Maigret.) — Месяц спустя он оказался еще ближе: его третья почтовая карточка с видом на порт носила штемпель Порт-Саида. "Я все еще не забываю тебя. Под страхом смерти, дружище. Воистину так, верно? Твой проклятый Жюль".

- Un héritage, c'est pas le cas de le dire. Te rappelles-tu mon oncle Laverouille de Rouen? (A. Allais, À la une...) — - Да, наследство. Ты попал в самую точку. Помнишь моего дядюшку из Руана?

2) кстати, уместно сказать

Elle tâta, et des deux mains reconnut l'objet. C'était un pendu. Un pauvre bougre d'ouvrier sans travail qui n'avait rien trouvé de mieux que de venir se pendre, dans la cage de l'escalier, devant la porte. Au hasard de la fourchette, c'est le cas de le dire. (C. Farrère, Quatorze histoires de soldats.) — Она протянула в темноте руки и нащупала предмет: то был труп повешенного. Бедняга рабочий, после безуспешных поисков работы, не нашел ничего лучшего, как повеситься на лестничной клетке, перед дверью. Вот уж, поистине, можно сказать, лучшего места не нашел.

- Monsieur Daniel, me dit le Cévenol ..., ce que je veux savoir de vous est très simple, et je n'irai pas par quatre chemins. C'est bien le cas de le dire ... La petite vous aime d'amour ... Est-ce que vous l'aimez vraiment vous aussi? (A. Daudet, Le Petit Chose.) — - Господин Даниэль, - сказал мне мой земляк ... - Мне нужно получить от вас ответ на один простой вопрос, и я буду говорить начистоту. Малютка любит вас по-настоящему ... А вы? Вы ее действительно любите?

- Mais je l'ai vu si souvent, le numéro de Gabriel, que maintenant j'en ai soupé, c'est le cas de le dire. Et puis il ne se renouvelle pas. (R. Queneau, Zazie dans le métro.) — - Но я так часто видел этот номер Габриэля, что мне он порядочно надоел, надо прямо сказать. И ведь он все время делает одно и то же.

Lognon venait, à la sueur de son front, c'était le cas de le dire, de réunir un certain nombre de renseignements probablement précieux. (G. Simenon, Maigret et la jeune morte.) — Лоньон, можно с полным правом сказать, сумел ценой больших усилий собрать довольно много сведений, возможно, представляющих известную ценность.

Le docteur qui les avait écoutés eut l'idée que c'était le cas de le dire: se non è vero; mais il n'était pas assez sûr des mots et craignit de s'embrouiller. (M. Proust, Un amour de Swann.) — Прислушавшись к их разговору, доктор подумал, что сейчас кстати было бы сказать: se non è vero, но побоялся ошибиться.


Dictionnaire français-russe des idiomes. 2013.

Смотреть что такое "c'est le cas de le dire" в других словарях:

  • C'est le cas de le dire — ● C est le cas de le dire le mot, l expression convient bien à la circonstance présente …   Encyclopédie Universelle

  • cas — 1. cas [ ka ] n. m. • quas v. 1220; lat. casus « chute; circonstance, hasard », p. p. de cadere « tomber » I ♦ Emplois généraux 1 ♦ (XIVe ) Ce qui arrive ou est supposé arriver. ⇒ accident, aventure, circonstance, conjoncture, événement,… …   Encyclopédie Universelle

  • CAS (MÉTHODE DES) — La méthode des cas est une méthode qui fait usage, à diverses fins, d’exemples détaillés plutôt que de notions générales. Appliquée aux choses humaines – ce n’est pas une utilisation exclusive –, elle peut servir à constituer un dossier de malade …   Encyclopédie Universelle

  • Cas — Pour les articles homonymes, voir CAS. En grammaire, le cas est au sens large un trait grammatical principalement associé au nom, au pronom et à l adjectif, et exprimant la fonction syntaxique de celui ci dans la proposition, ou son rôle… …   Wikipédia en Français

  • EST-OUEST (RELATIONS) — La question des relations Est Ouest remonte à la révolution russe de 1917; elles se sont développées à partir d’une trame qui n’a pas beaucoup changé jusqu’à la disparition de l’U.R.S.S., en décembre 1991; elles reposaient sur l’existence de deux …   Encyclopédie Universelle

  • dire — 1. dire [ dir ] v. tr. <conjug. : 37> • Xe; lat. dicere I ♦ Émettre (les sons, les éléments signifiants d une langue). Dire un mot, quelques mots, quelques paroles. ⇒ articuler, émettre, proférer, prononcer. Dire qqch. entre ses dents, à… …   Encyclopédie Universelle

  • dire — (di r ), je dis, tu dis, il dit, nous disons, vous dites, ils disent ; je disais ; je dis, nous dîmes ; je dirai ; je dirais ; dis, qu il dise ; disons, dites, qu ils disent ; que je dise, que tu dises, qu il dise, que nous disions, que vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cas — I. CAS, terme de Grammaire. Le genitif. le datif &c. sont les cas du nom. II. CAS. s. m. Accident, aventure; Cas fortuit. par cas fortuit. un cas d aventure. par cas d aventure. Ce dernier est bas. Un cas extraordinaire. Il signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cas datif — Datif En linguistique, le cas datif est le cas de l objet indirect ou second, c est à dire l actant dit bénéficiaire (ne pas confondre toutefois avec le cas bénéfactif). Il est appelé datif car il désigne celui à qui l on donne (latin : do,… …   Wikipédia en Français

  • CAS — n. m. T. de Grammaire Chacune des différentes désinences que prennent les noms, les adjectifs, les pronoms et les participes, dans les langues où ils se déclinent. Il n’y a point de cas proprement dits dans la langue française, mais seulement des …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cas — I. CAS, CASSE. adj. Qui sonne le cassé. Cela sonne cas. Une voix casse et enrouée. Il est vieux au masculin. II. CAS. s. mas. Terme de Grammaire, qui signifie les différentes désinences des noms dans les Langues où les noms se déclinent. Il n y a …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

Книги

Другие книги по запросу «c'est le cas de le dire» >>

Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.